Pourquoi les détails font toute la différence dans vos soumissions de propriétés commerciales

Jan 2019

Les ingrédients d’une bonne soumission d’assurance de biens commerciaux? « Beaucoup d’informations, pour commencer » dit l’assureure principale Melanie Pon. Le Groupe d’assurances South Western Limitée offre une couverture complète des propriétés résidentielles louées, des immeubles à appartements en passant par les immeubles de bureaux, les unités industrielles et les centres commerciaux. Dans chacun de ces cas, dit Mme Pon, il est mieux d’obtenir le plus de détails possible pour la soumission. « Afin de fournir aux courtiers des soumissions précises, nous devons obtenir les détails concernant le risque et les détails de construction, dont : l’âge du bâtiment, la superficie en pieds carrés ainsi que les améliorations et rénovations – nous devons aussi absolument avoir des renseignements concernant le toit et l’affectation du bâtiment. » L’historique de pertes est tout aussi important, dit-elle, et il doit décrire la situation avec plus d’explications que de mentionner seulement qu’il y a eu un dégât d’eau de 50 000 $ ou un incendie de 100 000 $. « Lorsqu’il y a eu une réclamation, nous devons savoir précisément ce qui s’est passé et pourquoi. Qu’est-ce qui a causé la perte? Est-ce qu’un locataire était impliqué? Est-ce que ce locataire habite toujours à cet endroit? Une bonne soumission, explique Mme Pon, doit décrire :

  • quand la perte a eu lieu,
  • comment elle a eu lieu,
  • le montant de réclamation total,
  • est-ce que le dossier de réclamation est fermé, et
  • est-ce que des mesures préventives ont été mises en place.

« Nous n’obtenons pas souvent ce genre de détails sans le demander. Et, malheureusement, lorsque nous devons demander ou fouiller pour trouver l’information dont nous avons besoin, le processus de soumission est plus long – et le courtier obtient sa soumission plus tard. » L’adresse postale est un petit détail qui manque souvent dans les soumissions de propriétés commerciales, dit Mme Pon. « Pour vendre une soumission, il est obligatoire d’inscrire une adresse postale. Nous obtenons habituellement l’adresse du risque, mais ce n’est généralement pas à cet endroit où l’assuré habite. Nous devons aussi savoir qui est responsable du déneigement de la propriété. Nous ne disons pas que nous ne pouvons pas émettre une soumission sans ces détails, mais ces derniers nous aident à simplifier le processus sans avoir sans cesse à revenir en arrière ». Une information qui est importante dans une soumission, que beaucoup de courtiers n’envoient pas, est la prime cible, dit Mme Pon. « Nous aimons savoir pourquoi un compte est remis sur le marché, et pourquoi le courtier nous l’envoie. Si nous connaissons la prime cible et que nous voyons que nous ne serons pas compétitifs, nous pouvons répondre rapidement et expliquer la raison du refus.» Ce que les courtiers veulent, ajoute Mme Pon, c’est une réponse, quelle qu’elle soit. « En même temps, un des avantages de faire affaire avec un grossiste comme le Groupe d’assurances South Western Limitée est que nous pouvons faire preuve de créativité. Nous pouvons exclure certains risques qui empêcheraient la propriété d’être étudiée ailleurs. S’il y a un historique de réclamations pour dégâts d’eau, par exemple, vous pouvons effectuer une sélection des risques. Nous essayons toujours de trouver des solutions. Alors, pour y arriver, nous devons toujours obtenir le plus d’informations possible ».